Forum dédié aux Audi A4, BMW série 3 et Mercedes Classe C
 
AccueilPortailFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les étapes du detailing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olive1
Team
Team


Messages : 15527
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 38
Localisation : Belgique

MessageSujet: Les étapes du detailing.   Dim 19 Déc - 18:40

Le lavage de votre auto est une étape importante car elle doit être effectuée régulièrement et de façon optimale pour ne pas créer de micro-rayures ou en faire le moins possible. Elle permet de retirer les contaminants, préserver votre verni et mettre en valeur votre préparation esthétique. Le choix des produits et des accessoires est capital mais encore faut-il avoir une bonne technique de lavage.

La première chose a faire est d'utiliser la technique des deux seaux. Le lavage se fait avec un gant (en microfibre ou en mouton) de façon a capter les contaminants vers l'intérieur des fibres ou des poils et éviter de faire des micro-rayures. Une éponge classique garde les contaminants a sa surface ce qui provoque des micro-rayures ou tourbillons.

Le lavage doit se faire par section : une porte, une aile. Pour les grandes surfaces, il faut les découper en plusieurs section : faire le toit en deux ou trois sections par exemple. Le gant doit être bien gorgé d'eau savonneuse. Il doit glisser sur la carrosserie : c'est le shampoing qui travaille. Inutile donc d'appuyer ou de frotter ! Le gant doit faire de l'aquaplanning sur la carrosserie. Il faut faire des mouvements droits en suivant les lignes du véhicule. Surtout évitez de faire des mouvements circulaires !

Une fois que la section est faite, il faut la rincer immédiatement au tuyau d'arrosage pour éviter que le shampoing ne sèche sur la carrosserie et ne fasse des traces ("streaking"). Une fois rincé, on passe à la section suivante. Le lavage doit se faire à l'ombre de préférence et sur une carrosserie froide.

On commence toujours par laver les jantes et les passages de roues en premier car il risque d'y avoir des projections sur la carrosserie. On lave ensuite l'auto de haut en bas en commençant par le toit. L'idéal est d'avoir deux gants et d'en réserver un pour les bas de caisse qui sont les parties les plus contaminés.

Avant de laver sa voiture, il est conseillé de la mouiller complètement au jet d'eau. Ceci a pour effet de ramollir les saletés présentes sur la carrosserie. Si l'auto est vraiment sale, on peut faire un pré-lavage a la mousse à l'aide d'un foam gun ou d'une foam lance. La mousse va agir quelques minutes et décoller les particules les plus grosses, minimisant ainsi les risque de micro-rayures lors du passage du gant. On peut également se servir du foam gun ou de la foam lance pour asperger la section avant de la laver au gant. Ceci permet d'avoir une bonne couche de shampoing et de bien faire glisser son gant quand il y a beaucoup de saletés.



MON EX A4

Si tu es absent lors de mes combats, n'espère pas être présent lors de mes succès...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.premiumcars4um.com
Julien
Team
Team


Messages : 7608
Date d'inscription : 02/12/2010
Age : 38
Localisation : 74

MessageSujet: Re: Les étapes du detailing.   Dim 19 Déc - 19:07

bien vu! Wink

et voici la méthode des 2 seaux .. ( source http://forum.detaili...des-deux-seaux/ )



Le lavage régulier de votre auto est nécessaire afin d'enlever les contaminants (poussières, fientes, insectes, ...) avant qu'ils ne causent des dégâts à votre verni. En effet, une fiente ou des insectes sont très acides. Les laisser sécher plusieurs jours sur votre carrosserie peut causer des taches d'oxydation sur le verni. Il faut donc procéder à un lavage régulier. Cependant, même avec de bon produits et de bons accessoires, il faut être vigilant et utiliser une bonne technique de lavage afin d'éviter de faire des micro-rayures en enlevant les saletés présentent sur la carrosserie.

C'est pour cela que la technique des deux seaux a été inventé. Comme sont nom l'indique, elle consiste a utiliser deux seaux pour laver son auto. Dans le premier seau, on y met son eau et son shampoing en respectant les ratio de dilution du fabriquant. Dans le deuxième seau on y met de l'eau claire.

On commence par tremper son gant dans le seau de shampoing afin de bien l'imbiber et on lave une section de sa voiture. Ensuite avant de retremper son gant dans le seau de shampoing, on le rince dans le seau d'eau claire de façon à le nettoyer et laisser les particules contaminantes dans ce seau. Ainsi, elles ne pourront plus entrer en contact avec votre peinture, ni infliger des micro-rayures. N'hésitez pas a bien frotter votre gant ou votre éponge afin qu'il sorte propre après ce rinçage. Une fois le gant rincé dans le seau d'eau claire, on le trempe dans le seau de shampoing et on lave la section suivante en toute sécurité.

A la fin du lavage, le seau de shampoing ne doit pas contenir de saleté ; elles doivent toutes être dans le seau d'eau utiliser pour le rinçage du gant. Si le véhicule est vraiment sale, il est conseillé de changer l'eau du seau de rinçage lorsqu'elle est trop sale afin d'éviter que le gant ne contienne des contaminants.

On peut également utiliser un grit guard au fond du seau de rinçage. Il s'agit d'une grille en plastique qui empêche les remous et qui permet de garder au fond du seau les particules contaminantes sans les faire remonter à la surface a chaque fois qu'on rince le gant. Il suffit de frotter son gant dessus pour le nettoyer.



Revenir en haut Aller en bas
john50
Drogué
Drogué


Messages : 3601
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 36
Localisation : Souvret

MessageSujet: Les étapes du detailing.   Lun 5 Sep - 11:25

voici les différentes étapes du détailing

je tire mes sources de ce forum et les tuto viennent de Pierre ( administrateur ) avec son accord...

http://forum.detailing-art.com/

un tout grand merci a Pierre si tu nous lis ..



La préparation esthétique automobile (le detailing) se fait en plusieurs étapes clés. Chacune a un rôle et une fonction précise. Le but de la préparation étant d'avoir une surface impeccable, protégée et brillante. Voici les différentes étapes dans l'ordre dans lequel elle doivent être faite :

1) Lavage
2) Décontamination
3) Polissage
4) Lustrage
5) Cirage
6) Maintient

Le lavage :

Il permet d'enlever les saletés (poussières, fientes, insectes, ...) présentes sur la carrosserie et d'avoir une voiture propre. Vous retrouvez le résultat de votre préparation esthétique automobile du premier jour. Le lavage doit se faire toutes les semaines ou tous les 15 jours, en fonction de l'état de votre voiture (intempéries, nombre de kilomètres parcourus, ...). Attention à utiliser un shampoing qui préserve les cires ainsi qu'un gant adapté (mouton ou microfibre) afin de ne pas créer de micro-rayures. Le séchage est aussi important. Evitez les peaux de chamois naturelles (qui laissent leurs huiles sur la carrosserie) et préférez une microfibre de séchage (type waffle weave par exemple), une peau de chamois synthétique ou une raclette en silicone.

La décontamination :

Malgré le lavage régulier de votre voiture, la carrosserie va se contaminer (goudron, résine, retombées industrielles, brouillard de peinture, ...). Ces contaminants adhèrent à la peinture et ne sont pas enlever par les shampoings. Vous pouvez les sentir en passant votre main sur la carrosserie après un lavage : elle est couvertes de rugosités. Le bruit est aussi une indication du niveau de contamination. Ces particules s'enlève à l'aide d'une barre d'argile (clay). Elle se passe en lubrifiant la carrosserie avec un quick detailer (QD). Attention car en plus d'enlever les contaminants, elle va retirer également les cires présentes sur votre carrosserie. Vous allez obtenir une surface totalement propre et lisse comme un miroir.

Le polissage :

Après avoir décontaminé votre voiture et ainsi enlevé les contaminants présents à la surface de votre verni, vous remarquerez qu'il reste des défauts. Ceux-ci sont présents dans la surface du verni et ne peuvent être enlevé par une clay qui n'agit qu'en surface. Il s'agit de traces de pluie acide, de taches, de rayures, d'oxydation et de tourbillons. Pour les enlever, il faut utiliser un polish. Il en existe de deux types : ceux avec des remplisseurs qui vont combler les défauts et remettre ainsi la surface à niveau et ceux avec des abrasifs qui vont décaper une fine couche de verni afin d'égaliser la surface du verni. L'application d'un polish peut se faire soit à la main (gamme grand public, contenant des remplisseurs ou faiblement abrasif) soit à la polisseuse (gamme professionnel, avec plusieurs niveau d'abrasivité).

Les polish les plus abrasifs sont appelés compound est servent à corriger les défauts sévères. Ils sont à utiliser avec précaution ! Viennent ensuite les polish dits "intensif" pour les défauts moyen et enfin les polish de finition pour les défauts mineurs. Plus le polish est abrasif plus il va laisser de nouveaux défauts sur la carrosserie (hologramme, micro-rayures). Ces défauts sont dus aux abrasifs présents dans le polish. Ainsi un compound va corriger des défauts sévères mais va laisser ou créer des défauts moyens. Il faut donc passer un polish "intensif" après un compound, et un polish de finition après un polish intensif. Vous l'aurez compris, lorsque l'on utilise un niveau d'abrasivité, on passe toujours ensuite le niveau en dessous pour assurer un fini parfait. De même, on ne commence pas par le niveau le plus haut en agressivité car on risque d'enlever une couche importante de verni pour rien. On commence par le polish le moins abrasif. S'il reste des défauts, on passe a un polish plus abrasif puis on redescend en abrasivité pour la finition.

Le lustrage :

Cette étape du lustrage ne corrige pas de défaut et ne protège pas votre peinture. Elle consiste a nourrir la peinture et à lui donner de l'éclat. Elle ne doit pas être négligé et intervient après le polissage et avant la passage d'une cire. La peinture et le verni contiennent des huiles qui diminuent avec le temps. Le lustrage consiste a remplacer les huiles perdues afin de nourrir en profondeur votre surface et la préparer pour la pose de la protection. Pour cette étape on utilise généralement un glaze.

Il existe également des cleaners, sorte de "tout en un" qui ont plusieurs fonctions et servent a préparer la surface pour la pose d'une cire. Leur principale action est nettoyante afin d'enlever les contaminants (mais ils sont moins efficace qu'une clay) et les anciennes couches de cire. Ils contiennent également des huiles pour nourrir la peinture. Certains peuvent avoir en plus de faibles abrasif pour enlever les oxydations légères et les fines rayures ou encore ils peuvent contenir un peu de cire pour poser une fine protection. On les appelles communément des "all in one" ou AIO.

Le cirage :

C'est la dernière phase d'une préparation esthétique automobile. Elle consiste a protéger votre carrosserie des agressions extérieures (la cire va former une barrière protectrice) et a donner un brillant a votre véhicule. Il existe plusieurs type de cire en fonction de leurs composants. On distingue les cires synthétiques (appelées sealant) des cires naturelles (appelées cires). Un sealant est à base d'acrylique ou de polymère. Une cire est à base de carnauba. Les sealants offre une protection plus durable qu'une cire mais ont un brillant plus froid. Il n'est pas rare non plus de trouver des trouver des cires qui sont des mélanges de plusieurs composants (acrylique et polymère ou polymère et carnauba). Une technique répandue est de passer plusieurs couches de cires pour augmenter la protection ou de passer plusieurs cires différentes (une pour la protection ,l'autre pour le look). Dans ce cas il faut respecter l'ordre d'application suivant : acrylique puis polymère puis carnauba. Il s'agit de l'ordre de leur longévité : on met d'abords celle qui a une longévité supérieure a l'autre. On passera ainsi une cire à base de polymères avant une cire à base de carnauba.

Le maintien :

Le maintien est l'entretien courant de votre préparation esthétique automobile afin de la mettre en valeur. Il repose sur deux types de produits : les quick detailer (QD) et les quick wax (QW).

Les quick detailer sont utilisés entre deux lavages pour enlever les poussières, les fientes, ... Ce sont des lubrifiants qui peuvent être utilisé pour faire glisser la clay sur la carrosserie mais aussi pour faire un lavage sans eau quand la voiture est très faiblement contaminée.

Les quick wax sont des cires en spray. Elles n'ont pas la même vocation que les cires en pot ou liquide qui forment une carapace pour protéger la carrosserie. Les quick wax servent juste a redonner de l'éclat, booster la cire après un lavage au shampoing ou un nettoyage au quick detailer. Elles donnent un look fraîchement ciré a votre auto.


Dernière édition par john50 le Lun 5 Sep - 14:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Les étapes du detailing.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étapes du detailing.
» Les 8 étapes clés du swing par Jim McLean
» Detailing (Préparation esthétique automobilie)
» Site répertoriant des étapes à réductions pour motards
» [resolu] Quelles sont les étapes pour changement de segments ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Premiumcars4um le forum des Audi, Bmw et Mercedes-Benz :: Présentation et technique de prélavage et lavage.-
Sauter vers: